Ali MECILI, un homme, une histoire

Ali André Mécili

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Ali André Mécili

Ali MECILI, un homme, une histoire photo_1218833672461-1-0

(en arabe : علي مسيلي) est un homme politique algérien, né à Koléa en 1940, mort assassiné à Paris le 7 avril 1987.

Tôt engagé dans la guerre de libération algérienne, il fut l’un des responsables des services de renseignement de l’ALN. Après l’indépendance, il participa à la création du Front des forces socialistes et à son action en faveur du pluralisme politique en Algérie. Emprisonné, puis émigré en France, il y devint avocat et reprit une activité politique aux côtés de Hocine Aït Ahmed. Il s’attacha à rapprocher les différents courants de l’opposition algérienne entre lesquels il occupait, au moment de sa mort, une position charnière.

Son assassinat constitue le point de départ de l’affaire Mécili, où l’enlisement prolongé de l’enquête a été dénoncé par ses proches et certains journalistes comme l’effet d’une collusion des raisons d’État algérienne et française. Toujours en cours, l’instruction a connu un rebondissement avec l’arrestation le 14 août 2008 de Mohamed Ziane Hasseni, responsable du protocole au ministère des Affaires étrangères algérien et soupçonné d’avoir été l’organisateur du meurtre.



LETTRE NON DATEE TROUVEE APRES LA MORT D’ALI MECILI

Extraits : « Lorsqu’on ouvrira cette lettre, se sera accomplie une destinée qui, depuis ma plus tendre enfance, n’aura jamais cessé de hanter mon esprit. [...] Je meurs sous des balles algériennes pour avoir aimé l’Algérie. [...] Je meurs seul, dans un pays d’indifférence et de racisme. [...] Je meurs pour avoir vu mourir l’Algérie au lendemain même de sa naissance et pour avoir vu baillonner l’un des peuples de la Terre qui a payé le plus lourd tribut pour affirmer son droit à l’existence. »

LETTRE NON DATEE TROUVEE APRES LA MORT D'ALI MECILI 4md8fqpv



AGIR ENSEMBLE POUR LA COTE ... |
CHANGER L'ALGERIE |
retraite à 60 ans et même a... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AH ! ÇA IRA !
| collectivités territoriales...
| l'agenda de la section